FAQ(isotop) isotop FAQ(isotop)

isotop
une OpenBSD préconfigurée, simple (et amusante ?)

isotop est un script permettant de configurer OpenBSD pour obtenir un environnement de travail agréable et pratique. Les outils présents de base dans OpenBSD sont privilégiés. Par conséquent, certains choix ont été faits pour se concentrer sur un système simple et efficace.

Juste sous vos yeux. Le gestionnaire de fenêtres par défaut dans isotop est cwm(5) Sa simplicité permet de mieux se concentrer et à être plus efficace.

Avant d'installer un autre gestionnaire de fenêtres ou environnement de bureau, essayez cwm. Nous avons essayé de le rendre plus simple à utiliser qu'il ne l'est déjà, et cela demandera peut-être un temps d'adaptation. (voir Comment utiliser mon bureau? ).

Lisez le man hostname.if(5) et la documentation d'OpenBSD traduite réseau sans fil Un outil pour faciliter les connexions sera publié dans la prochaine version d'isotop, lorsque j'aurai une carte sans-fil.

Un raccourci vers pkg_mgr est présent dans le menu de cwm.

Sinon, lisez gestion des paquets.

éteindre? L'utilisateur doit apparetenir au groupe wheel pour pouvoir utiliser les raccourcis présents dans le menu de cwm permettant de redémarrer ou éteindre l'ordinateur.

Puisqu'on pense à vos yeux, on lance automatiquement en début de session sct(1) Vous pouvez utiliser dsch pour modifier la couleur, ou carrément retirer sct du fichier $HOME/.xsession

Vous pouvez installer dunst et le lancer à chaque début de session en ajoutant dans $HOME/.xsession
dunst &

Il est léger et ne nécessite pas de lourdes dépendances..It est modifiable et scriptable, et peut même se contrôler avec la souris si vous n'aimez pas le clavier.

Vous pouvez bien entendu installer n'importe quel autre lecteur qui vous plait davantage.

Si vous démarrez cmus avec le menu de cwm disponible par clic-droit sur le bureau, il est lancé dans tmux(1) Il peut ainsi être détaché ou ouvert dans plusiers terminaux, mais surtout peut continuer de jouer la musique lorsque la fenêtre est fermée. Pour détacher cmus, appuyez sur "ctrl-b" puis "d".

  • unwind(8) est configuré en tant que résolveur de nom de domaine par défaut.
  • Un script appelé unwind-block est utilisé pour bloquer certains domaines. Il met à jour la liste des "mauvais domaines" chaque semaine et est appelée avec /etc/rc.local

    Voir Que fait unwind-block?

  • Message personnalisé dans /etc/boot.conf
  • hotplugd(8) est configuré pour monter automatiquement votre clé USB dans /vol

    Un lien est disponible dans votre répertoire $HOME.

  • Services activés: hotplugd, cups, xenodm, unwind.
  • Désactivation de ulpt pour les imprimantes USB. Cela se passe dans /etc/rc.shutdown pour profiter de KARL au redémarrage.

    Voir ce fil

  • La configuration ntpd n'utilise pas google comme contrainte.
  • L’apparence de Xenodm est personnalisée et configurable avec un script appelé xenodm-config.
  • Des paquets supplémentaires sont installés.

    Voir /usr/local/share/isotop/data/packages

  • doas est configuré pour éviter la saisie d'un mot de passe pour certaines commandes.

    Voir /etc/doas.conf

  • cwm(5) est le gestionnaire de fenêtres par défaut. Il est pré-configuré et livré avec divers scripts pour faciliter la gestion des fenêtres pour les utilisateurs n'aimant pas les claviers.
  • iridium est le navigateur par défaut. Sont désactivées chaque option liée à google et le tracking. Il est "unveiled" par défaut: cela signifie que le navigateur ne peut lire des fichiers sur votre ordinateur sauf dans $HOME/Downloads

    Il garde vos clés SSH et mots de passe inaccessibles par un éventuel pirate. Firefox fait aussi des appels à google et n'est pas "unveiled" pour le moment (voir ce fil )

  • Alt-L est mappé vers Esc pour les utilisateurs de vi :)
  • Les traductions sont incluses: anglais et français pour l'instant.
  • Quelques scripts et outils sont inclus dans /usr/local/share/isotop/bin et disponible dans votre PATH .

    Voir Quels scripts sont livrés?

  • $HOME/.aliases et $HOME/.functions sont remplis de choses (utiles?).
  • $HOME/.kshrc contient de l'auto-complétion pour OpenBSD.
  • Un fond d'écran aléatoire est défini à chaque session avec GraphicsMagick.
  • Le navigateur de fichiers est pcmanfm. Il est configuré pour avoir des actions personnalisées via clic-droit (éditer une image, téléverser un fichier ...).

Au début, isotop était image iso contenant tous les paquetages et configuration pour l'installation. Maintenant, c'est juste un script pour configurer OpenBSD.

Comme un isotope c'est une variante d'OpenBSD avec quelques éléments supplémentaires, mais toujours OpenBSD.

Bien sûr. Firefox et chrome, entre autres, sont disponibles dans les ports. Cependant, nous avons choisi iridium car il est "unveiled", c’est-à-dire qu’il ne peut pas accéder à vos fichiers personnels contenant des mots de passe ou des clés SSH et il est plus respectueux de la vie privée que le chrome.

Bien sûr.

Gnome, kde, lxde, xfce et d'autres sont disponibles pour OpenBSD via les ports.

Pour économiser votre bande passante et filtrer les annonces sans addon dans le navigateur, un script appelé unwind-block est exécuté au démarrage (voir /etc/rc.local )

Tous les 7 jours, le script télécharge une liste des domaines malveillants et les enregistre dans /var/unwind.block Ainsi, unwind peut choisir de ne pas résoudre leur noms. Si vous essayez d’accéder à l’un de ces domaines (pourquoi?), Vous obtiendrez un message:

“Le site web n'est pas disponible”

Consultez le fichier $HOME/.xsession

/usr/local/share/isotop

  • dalarm: spécifiez une alerte, puis un nombre de minutes. Une notification affichera l'alerte après le délai.
  • dcmus: choisissez un fichier à lire dans la liste de lecture de cmus
  • dfm: un lanceur de fichiers utilisant dmenu.
  • dgroupwin: sélectionne une fenêtre et assigne un groupe
  • dman: lire une page de manuel
  • dmenu_run_i: un dmenu_run amélioré pour pouvoir lancer une commande. Terminez avec un "!" et la commande est ouverte dans un terminal. Exemple : top!
  • dsch: recherche sur le web. Le moteur de recherche par défaut est duckduckgo si vous ne spécifiez pas de recherche moteur.

    Exemples :

    moteur par défaut: OpenBSD, cryptage complet du disque
    recherche sur openbsd misc list: obsdmisc firefox crash

  • dsct : configurer la couleur de l'écran
  • dyt: télécharger une vidéo avec youtube-dl(1)

    L'URL sélectionnée est collée par défaut.

  • gdoas: ouvre xterm pour taper le mot de passe doas utilisé pour d’autres scripts tels que xenodm-config.
  • imgmod: modifier une image en utilisant gm(1)

    Les modifications supportées sont.

    • convertir en jpg
    • convertir en png
    • convertir en gif
    • redimensionner
    • tourner à gauche ou à droite
  • imgopti: optimise une image pour réduire son poids.
  • networkcheck: vérifie l'accès à Internet
  • openbsdupgrade: mise à niveau vers les dernières modifications de -stable avec syspatch(8) fw_update(1) et openup
  • pixcol: affiche le code html de la couleur du pixer situé sous le pointeur.
  • pixup: téléverse une image sur pix.toile-libre.org
  • rdmwall: définit un fond d'écran aléatoire. Les fonds sont recherchés dans: $HOME/Images/Wallpapers ; /usr/local/share/isotop/walls ; /usr/local/share/openbsd-backgrounds/landscape images du paquet openbsd-backgrounds
  • scrot: prend une capture d'écran, enregistrée dans $HOME
  • scrotup: fait une capture d'écran avec scrot et téléverse avec pixup
  • send_dmesg.sh: envoyez votre dmesg aux développeurs OpenBSD pour aider au support matériel.
  • setwall: définit le fond d'écran.
  • Web: un wrapper pour démarrer un navigateur web.
  • xenodm-config: éditez la configuration et l'apparence de xenodm.

  • Modification d'images (tourner, redimensionner...)
  • Optimisation d'image
  • Upload d'image
  • Définir l'image comme fond d'écran
  • Jouer la musique dans cmus
  • Imprimer avec l'imprimante par défaut (image, texte, pdf)

Au début, le bureau est vide.

Cliquez avec le bouton droit sur l'arrière-plan pour afficher le menu d'applications et choisissez par exemple, xterm.

Vous pouvez également appuyer sur Alt-p pour afficher et écrire “xterm” puis appuyer sur Entrée.

Enfin, vous pouvez déplacer le pointeur vers le coin inférieur gauche pour afficher une fenêtre jgmenu.

Vous pouvez faire glisser la fenêtre en appuyant sur Alt et en maintenant le bouton gauche de la souris appuyé sur la fenêtre.

Pour redimensionner la fenêtre, appuyez sur Alt et faites un clic droit.

Vous n'avez probablement pas besoin de déplacer et de redimensionner les fenêtres mais de les maximiser à la place, ou les cacher. Tout cela peut être fait avec des raccourcis clavier grâce à cwm(1) mais vous ne vous en souviendrez peut-être pas tout le temps. Cliquez avec le bouton droit sur le bureau ou sur une bordure de fenêtre pour voir les raccourcis:

  • Minimiser
  • Maximiser
  • Fermer
  • Bureau : afficher le bureau
  • Groupe : gestion des groupes

Ensuite, cliquez sur la fenêtre cible.

Les Raccourcis clavier sont ceux de cwm(1) par défaut.

Quelques autres sont ajoutés:

  • Alt-F4: fermer la fenêtre
  • Alt-Shift-h/j/k/l: déplace la fenêtre à gauche/en bas/en haut/à droite de écran.
  • Alt-s: démarrer le script dsch
  • Alt-x: démarre le script dfm
  • Alt-t et Alt-Shift-t: fenêtres en mosaïque (tiling)
  • Alt-p: menu affiché pour démarrer une application
  • Alt-f: menu des fenêtres
  • Alt-g: associer un nouveau groupe à une fenêtre focalisée

Voir cwmrc(5) à personnaliser selon vos besoins.

Vous pouvez afficher les menus en cliquant sur le bureau ou sur la bordure d'une fenêtre (assez grande par défaut).

  • Clic droit: menu application. vous pouvez lancer une application.
  • Clic central: menu du groupe: affiche le groupe actif sur lequel basculer la visibilité
  • Clic gauche: menu des fenêtres, pour focaliser une fenêtre.
  • Faites défiler sur l'arrière-plan pour modifier le volume.
  • Alt + clic droit: redimensionner la fenêtre
  • Alt + clic gauche: déplacer la fenêtre

Le menu fenêtres ressemble à ceci:
(4) ! [] Nom de la fenêtre
(4)   [] autre nom de fenêtre
(2) & [] un autre nom de fenêtre
(1) & [foo] encore un nom de fenêtre

Entre parenthèses, vous voyez le groupe affecté à la fenêtre.

! signifie que la fenêtre est focalisée.
& signifie que la fenêtre est masquée.
[foo]: la fenêtre a reçu l’étiquette foo avec le raccourci Ctrl-alt-n

Il n'y a pas d'espaces de travail. Ils sont juste un moyen d'augmenter la taille de l'écran, et si vous avez besoin d’un écran plus grand, le gestionnaire de fenêtres est probablement dans l'erreur quelque part. cwm(1) utilise à la place le concept de groupes. Vous pouvez choisir d’afficher une ou plusieurs fenêtres groupées en fonction de votre besoin.

Vous pouvez attribuer automatiquement un groupe à une fenêtre dans $HOME/.cwmrc ou vous pouvez utiliser dgroupwin pour assigner un groupe à une fenêtre.

À tout moment, un clic du milieu sur le bureau affichera le "menu groupe" pour alterner la visibilité des groupes actifs.

Les outils inclus utilisent dmenu.

C'est un menu affiché en haut de votre écran. Écrivez ce dont vous avez besoin, ou une partie seulement, puis appuyez sur Entrée pour sélectionner.

Retour: sélectionner
Esc: quitter le menu.
ctrl-y: coller la sélection

Voir site web de dmenu

Bien sûr.

Veuillez les signaler à prx prx@ybad.name

cwm(1) cwmrc(5) dmenu(1) tmux(1)
June 29, 2019